01/04/2010

Tous à la manif de la Fédération des Entreprises du bâtiment !!!

A l’attention des membres et amis de la FEB,

 

Tous à la manif de la Fédération des Entreprises du bâtiment !!!


Sous l’impulsion de Babriel Garillier, notre secrétaire général, nous organisons aujourd'hui à 12h à la gare des Eaux-Vives une opération « coup de poing » sous forme de manifestation patronale avec banderoles et mégaphone pour protester contre l'adjudication par le DCTI des travaux du CEVA à une entreprise lybienne...sans la moindre mise en soumission et au mépris de toutes les règles régissant les marchés publics !
(
cliquez pour voir l’article TdG sur le sujet)

 

Nous comptons sur vous pour venir nombreux pour soutenir cette action de défense des entreprises genevoises.

 

Pour le comité d’organisation

 

Daniel Zaugg

Commentaires

Bravo pour le poisson d'avril ! J'ai failli y croire !!!!

Écrit par : faupel | 01/04/2010

Concerne : Adjudication des travaux relatifs au cimetière Khadafi de Genève


Monsieur Zaugg,

Permettez-moi d'attirer votre attention sur le fait que la loi genevoise sur les cimetières a été, sans que l'insitance du parti libéral ne fasse défaut, modifiée en 2007. A cette occasion a été adopté un article 1, alinéa 3, dont la teneur est :

"Les cimetières transfrontaliers déjà utilisés sur territoire étranger au jour de l'entrée en vigueur de la présente disposition peuvent bénéficier, pour leur extension sur le territoire du canton, d'une autorisation accordée par le Conseil d'Etat."

Il n'existait qu'un cimetière transfrontalier à l'entrée en vigueur de la loi : le cimetière juif d'Etrembière-Veyrier, dont l'entrée était située en Suisse mais dont les tombes se trouvaient en France. Depuis, le Conseil d'Etat a donné une autorisation et ledit cimetière est en exploitation.

Dès lors, refuser un cimetière musulman est aujourd'hui, à Genève et du fait de l'existence du cimetière juif, une grossière violation de la Constitution fédérale et de la Convention européenne des droits de l'homme.

On ne peut refuser aux musulmans ce que l'on accorde aux juifs.

Je crois savoir que notre ami Motassem, dit Hannibal, pas rancunier pour un sous (des sous, il en a assez), serait d'accord de subventionner l'établissement d'un cimetière musulman.

En tant qu'entrepreneur genevois, seriez-vous prêt à collaborer à l'édification de ce geste de réconcilation éternelle entre nous deux grandes nations ?

Écrit par : CEDH | 01/04/2010

Les commentaires sont fermés.