05/02/2013

Initiative de l’AVIVO : coûteuse, anti-jeunes et anti-TPG !

Vous êtes vieux et vous n’aimez pas les jeunes ?

Vous voulez bloquer durablement le développement des transports publics régionaux ?

Vous voulez payer plus d’impôts ?

Alors votez oui sans hésiter le 3 mars à l’initiative de l’AVIVO « Stop aux hausses des tarifs des Transports Publics Genevois » !

Grâce à ce vote, vous assurerez la mise en place d’un mécanisme qui bloquera effectivement toute adaptation tarifaire. Vous réussirez aussi le tour de force d’améliorer (très légèrement) l’offre des TPG pour les seniors, tout en mettant un énorme coup de frein à son développement !

Socialisme.jpgCette initiative, qui coûtera 24 millions de recettes aux TPG, forcera le canton à augmenter la subvention actuelle des TPG de 15,4 à 39,4 millions, et ce juste pour maintenir les prestations à leur niveau actuel ! En figeant les tarifs dans une loi soumise à référendum, l’initiative obligera l’Etat à aller puiser encore plus dans les poches des contribuables s’il tient à continuer à développer l’offre de transports publics.

Cerise sur le gâteau, vous vous débarrasserez également de tous ces jeunes de 18 à 25 ans qui envahissent les transports publics, puisqu’ils représentent à eux seuls 30% des abonnements vendus.

En effet, en leur supprimant la possibilité de s’abonner à un tarif préférentiel alors qu’ils sont à l’âge clé des permis de conduire moto et voiture, un âge où la sensibilité au prix est très marquée en raison notamment de période de formation ou de conditions d’emploi difficiles, vous les pousserez à prendre de nouvelles habitudes, à se tourner vers une mobilité plus individuelle…

Les seuls réels bénéficiaires de cette initiative sont les seniors qui verront baisser de 100.- le prix de leur abonnement annuel. Pourtant ils bénéficient d’ores et déjà des conditions d’abonnement parmi les plus avantageuses de Suisse. De plus, les 25’000 bénéficiaires actuels des prestations complémentaires AVS/AI ainsi que leurs enfants peuvent aujourd’hui déjà acquérir un abonnement au prix de Fr 60.- par année.

Les « Robin des Bois » de l’AVIVO veulent améliorer le prix des transports pour leur électorat au détriment de toutes les autres catégories de la population.

Au passage ils mettent en danger le développement futur des TPG, la communauté tarifaire UNIRESO, la tarification intégrée du CEVA et ils compromettent définitivement la participation des TPG au projet national de création d’un titre de transport commun pour tous les habitants de Suisse.

Genève a besoin de transports publics efficaces, intégrés au niveau régional alors la réponse à cette initiative ne peut être que:

« NON à cette Genferei de plus ! »

Commentaires

Bonjour,

Tout d'abord je n'ai pas encore lu la proposition de loi et je ne prendrai pas argent comptant.

Un détail m'a sauté au yeux, les 25'000 bénéf des prestations complémentaires. Effectivement les 25'000 y ont droit et heureusement d'ailleurs. Je tiens à préciser qu'un bénéficiaire de ces prestations est une personne qui touche à peu de chose près moins de 3000.- par mois. Ceci étant dit, il y a une quantitié insoupconnable qui ne les touche pas parce que soit ils sont juste au dessus du barême (mais ont de la difficulté pour joindre les 2 bouts) ou alors ne la demande pas par honte. Notre culture étant ce qu'elle est.

Concernant les couts et les offres, il faudra me détailler quelles offres ? Si meme de simple poubelle sont devenues inexistantes. De plus j'ai un de mes amis qui était chef de projet au sein de meme des TPG. Quand un mec planche sur une 30aine de projets pour améliorer les choses et qu'au final aucune décision est prise on se rend compte, à l interne, qu'il y a un immobilisme. Une politique de petit copain, un ralentissement voulu.

Dès lors, je propose certaines mesure économique :
1.- le réhaussement du coût de la publicité sur le tram
2.- l'arrêt immédiat des distributions des cartes de bus dans les hotels valable pour 15 jours donnée pour les touristes.
3.- le 3ème point est trop tabous pour que j'en parle. Mais un audit indépendant sur le nombre de responsable serait intéressant à faire.

Écrit par : Plume noire | 06/02/2013

Cher Monsieur, je vois que vous avez bien lu le rapport du Conseil d'État. D'accord avec vous.

Diego Esteban, 19 ans.

Écrit par : Diego Esteban | 06/02/2013

TPG – Les vieux vous saluent bien !
Monsieur Zaugg, qui vient - étrangement - à la rescousse de Madame Künzler, que la présente réponse s’impose.
Il préjuge que pour voter oui le 3 mars les vieux ne doivent pas aimer les jeunes, qu’ils désirent bloquer le développement des transports régionaux, et sont disposés à payer plus d’impôts.
Est-ce de la mauvaise foi, de l’ignorance ou de la provocation ?
Ces propos mal fondés sont irritants. Le 25'000 bénéficiaires actuels des prestations complémentaires AVS, qui peuvent acquérir un abonnement TPG de Fr.60 par an, ne sont pas en cause. C’est la grande majorité des aînés qui est concernée, ceux qui ont des moyens modestes sans pour autant être pauvres.
La ville de Bruxelles a offert de longue date les transports publics gratuits à tous les résident de plus de 65 ans (La preuve : voir la lettre en annexe).
Qu’on ne vienne pas nous dire que Genève, qui dépense des sommes excessives, dépassant les budgets les plus pessimistes pour le CEVA, n’ ait pas les moyens de Bruxelles !
Monsieur Zaugg, un grand père qui aime les jeune vous souhaite une heureuse vieillesse et vous salue bien !

Pierre R. Monney

Écrit par : Pierre R. Monney | 06/02/2013

Les commentaires sont fermés.