28/03/2013

Votations du 3 mars sur les tarifs TPG : Scrutin annulé!

Par un arrêté rendu ce jour, la Chambre administrative de la Cour de justice a statué sur le recours conjoint que j’ai lancé avec le Parti Pirate: le scrutin du 3 mars 2013 sur la hausse des tarifs TPG (IN 146) a été invalidé.

Même si dans les faits, c’est le recours du Parti Pirate qui est admis et celui que j’ai déposé, qui attaquait la votation sous un angle différent, qui a été déclaré irrecevable, seul le résultat compte:

Le peuple pourra se déterminer à nouveau sur cette loi
en ayant, cette fois, conscience des enjeux
!

La Chancellerie devra soumettre au peuple le texte qui a été réelleement signé par les initiants et de ce point de vue, c’est une grande victoire pour la démocratie.

Par ailleurs, la Chambre Administrative a rejeté le recours déposé par Rémi Pagani contre son exclusion du conseil d’administration des TPG.

Rémi Pagani avait en effet été exclu de ce conseil d’administration suite à un amendement à la loi sur les TPG, déposé par votre serviteur et voté par le Grand Conseil. Cet amendement fixait comme un principe de bonne gouvernance l’incompatibilité entre la fonction de magistrat communal ou cantonal et celle de membre du conseil d’administration des TPG.

Ces deux décisions, qui à terme soutiennent des transports publics genevois qui doivent rester indépendants des manipulations politiciennes, me confortent dans ma confiance dans nos institutions et sont une victoire pour l’avenir de notre mobilité publique!

PJ__CACJ_COMMUNIQUE_RECOURS_TPG_PAGANI_2013_03_28-small.jpg

 

Commentaires

Cette annulation n'est pas grave car les citoyens retourneront voter et encourageront d'autres électeurs à voter Oui à la baisse des tarifs exorbitants pour des transports publics innéficaces à cause de Kunztler qui, en refusant de remettre en fonction les 3 lignes de trams supprimées, c'est mis à dos la totalité des utilisateurs des TPG ! Il ne faut pas réélire un khmer vert au conseil d'état. De plus les TPG ne respectent pas les possesseurs du demi-tarif CFF puisque le billet à fr. 3,50 devrait être payé fr. 1,75 et non pas fr. 2,50 ! Pour ce qui est du tarif des "jeunes" de 18-25 ans il faut bien admettre qu'à cet âge, on bosse et on gagne sa vie ! Alors pas de raison de proposer un tarif préférenciel !

Écrit par : Yvan Descloux-Rouiller | 28/03/2013

Les commentaires sont fermés.