07/10/2013

La baffe!

Hier soir, les Genevois m’ont remis à ma place.

Et selon eux ma place c’est : dehors !

Ça fait mal.

Je leur en ai voulu. Aux populistes qui m’ont piqué mon siège, aux électeurs qui me l’ont refusé, à mon parti qui n’a pas su le conserver, à nos conseillers d’Etat aussi, qui n’ont pas voulu tirer la liste et surtout, surtout à moi-même : 9 malheureuses voix !
Et si j’avais serré 9 pognes de plus ? Et si j’avais fait campagne ce samedi matin où j’étais un peu fatigué ?

D’un autre côté, c’est bon pour l’ego. Je vais pouvoir le dégonfler tout doucement, lui rendre une dimension humaine, le plier en quatre pour le mettre dans ma poche de derrière et m’asseoir dessus.

welcome-to-disappointment.jpgJe vais aussi y regagner une vie privée que j’avais fortement négligée.

Il est vrai que j’aurais aimé en faire partie, de ce parlement qui s’annonce ingérable. J’aurais aimé participer à ces bagarres homériques qui se profilent entre les deux extrêmes, j’aurais voulu être l’artisan de quelques-unes de ces majorités improbables que nous allons devoir trouver si nous voulons faire avancer le schmilblick.

D’autres le feront, avec plus ou moins de bonheur. A ceux qui ont réussi, à mes anciens compagnons de route et aux nouveaux que j’ai rencontrés pendant cette campagne, je souhaite bonne chance et beaucoup de courage.

Aux déçus qui n’ont pas réussi à passer la barre, quel que soit leur parti, je dis : bravo !
Bravo d’y avoir cru, bravo de vous être investis sans compter dans cette campagne qui, contrairement aux affirmations d’une certaine presse, a été digne et intense.

A mes électeurs, à mes associations et à mes lecteurs assidus, je dis un énoooorme merci. Merci de m’avoir suivi, de m’avoir soutenu et d’avoir cru en moi.

Je ne suis donc pas élu, mais je ne me tairai pas pour autant. Vous me retrouverez de temps en temps sur ces pages pour un commentaire sur l’actualité politique.

Parce que j’aime toujours Genève…même si, aujourd’hui, je n’ai pas l’impression que ce soit réciproque.

15:18 Publié dans Elections, Genève | Tags : elections | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

Commentaires

Je vous tire mon chapeau d’être aussi franc du collier! A mon avis votre égo était moins surdimensionné que celui de certains qui crient victoire aujourd'hui et dont il n'est de loin pas certain qu'ils aient vos compétences, voire des compétences allant au-delà de faire le ménage, au sens propre du terme.

Mais si je ne me trompe pas trop, il me semble que la nouvelle constitution a instauré des députés suppléants. Si j'ai bien suivi le principe, ces députés sont notamment là pour épauler des députés dans des travaux de commissions dans lesquels vos compétences sont nécessaires.

Il est vrai que ce système est sophistiqué et il n'est pas certain que l'égo de ceux qui siègent ne leur serve pas d'écran noir et le empêche totalement de comprendre qu'ils ne sont pas compétents.

Merci de l'excellent travail fourni et du sacrifice de vie privée fait jusqu'ici.

Écrit par : Dominique Vergas | 07/10/2013

Chapeau. Un langage qu'il est bon de lire. Bonne suite!

Écrit par : hommelibre | 07/10/2013

Rarement lu un texte d'une telle sincérité chez un perdant. Bravo pour votre courage à révéler vos sentiments intimes, fort légitimes.

Sur le moment, c'est difficile à admettre.

C'est au travers de tels revers de fortune que l'on peut progresser. Un peu de carbone ajouté au fer et le voici, une fois exposé au feu puis à l'eau froide, transformé en acier trempé.

Ne pas être réélu parce que dépassé par une foule de médiocres ou de franchement calamiteux avérés relève du traumatisme majeur qui peut conduire à faire douter du régime du suffrage universel. Ce dernier n'accouche pas toujours des meilleurs mais souvent des plus clientélistes ou des plus démagogues.

Le sacro-saint suffrage universel a même parfois donné naissance à des spécimens tératologiques.

Content d'apprendre que vous poursuivrez vos apports au blog de la TdG.

Et si vous voulez librement adhérer à notre association libertaire - supra-partisane mais non "apolitique" - vous êtes le bienvenu aux Dissident(e) de Genève (DDG). Les statuts se trouvent ici:

http://tinyurl.com/bfh7yss

L'action extra-parlementaire peut parfois faire des miracles.

Nul besoin de multiplier l'exercice des droits populaires pour rappeler que de nombreux talents recrutés au sein de l'océan des abstentionnistes, effarouchés à l'idée même de militer au sein d'un parti, peuvent s'exercer avec bonheur hors-partis et hors du parlementarisme, loin de ses coups bas, coups fourrés et coups de Jarnac et de ses ingratitudes.

Les Dissident(e)s de Genève (DDG) s'enorgueillissent et se flattent de compter déjà parmi leurs membres pas moins de SEPT député(e)s élu(e)s au nouveau Grand Conseil. Dont deux du parti de M. Daniel Zaugg.

Notre porte est ouverte à toute personne qui partage et respecte les buts idéaux de notre association libertaire. Libertaire au point de croire que la politique ne s'exerce pas que dans les partis ou les parlements.

Vous m'aurez compris, je l'espère :-) !

Bienvenue aux DDG :-) !
jaw

http://wwww.lesdissidentsdegeneve.ch

Écrit par : jaw | 07/10/2013

Quelle baffe ? On ne gagne pas toujours. Ceux qui ne passent pas la rampe le jour J ne doivent pas désespérer car il y a toujours des désistements au long de la législature. Surtout pas d'acrimonie, le train repassera certainement à l'heure pour les optimistes et les tenaces.

Écrit par : Mygalon | 07/10/2013

Quelle baffe?
Dans l'aventure démocratique ce ne sont pas toujours les meilleurs qui passent. La preuve c'est la première moitié des MCG ou encore le dernier quart de l'UDC, pire encore l'extrême gauche et sa clique de dinosaures sortis, tel hibernatus de la glacière pour l'occasion!

Il suffit d'être combinards et on fait des miracles.

Je ne suis pas certain que de siéger avec de tels individus soit une grâce. Il vaut mieux parfois ne pas faire partie de la fête, pour autant que cela en soit une.

Selon la nouvelle constitution vous êtes député suppléant, donc membre du parlement et appelable à chaque absence. Surtout pour chaque thématique où votre compétence peut être activée. Il y a certainement bien des sujets où ils auront besoin de vous.

Bravo pour votre honnêteté. Peut-être est-elle la cause de votre nouvelle position.

Écrit par : G. Duboulot | 07/10/2013

On comprend bien votre déception. Toutefois, ce sont vos électeurs ,ceux de votre parti, qui vous ont fait faux bond.
Vous semblez découvrir ce qui est une vérité première en politique : nul n'est propriétaire de son électorat...

Écrit par : Eprof | 07/10/2013

@Jaw

Savez vous que les "Dissidents" partagent 3 de leurs 4 objectifs avec le Parti Pirate ?

Qu'est-ce qui empêcherait leur rapprochement ?

Écrit par : Chuck Jones | 07/10/2013

Nos DDG entretiennent déjà des relations avec plusieurs membres de divers partis...dont le Parti Pirate (PP), véritable pépinière d'esprits novateurs qui savent prendre en compte le monde parallèle nouveau qui règle déjà d'innombrables activités de notre vie quotidienne: le monde binaire invisible censé demeurer à notre service et non pour nous dominer et nous asservir.

L'idée du PP d'une future "société inclusive", hostile à celle de "clans" belliqueux, est très séduisante.

Chacun est invité à apporter sa pierre à l'édification d'une société meilleure, qu'il s'agisse de défendre la liberté d'entreprendre, de participer aux élections, de dénoncer les abus et les gaspillages, de s'exprimer dans l'espace public, de boire un verre ou d'acheter un casse-croûte à l'heure qui lui convient:-)

L'infantilisation des citoyens est en marche. Le fouinage d'Etat menace chaque jour davantage la sphère privée des habitants.

Ne restons pas les bras croisés face aux menaces qui se multiplient à cet égard.

Écrit par : jaw | 08/10/2013

"D’un autre côté, c’est bon pour l’ego. Je vais pouvoir le dégonfler tout doucement, lui rendre une dimension humaine, le plier en quatre pour le mettre dans ma poche de derrière et m’asseoir dessus."

Mais c'est le chemin qui conduit à Dieu, cela!
Très beau texte et cordialement.
Rien n'est fini. Tout commence toujours lorsque l'on tend vers l'Eternel...

Écrit par : Hani Ramadan | 08/10/2013

@hani ramadan: L'ego (l'identité) est le bien le plus PRECIEUX qui nous ait été donné. Soignons et protégeons le comme un joyau à moins de glisser dans d'oiseuses et improductives méditations orientales à l'ombre d'un arbre.

C'est quand l'ego se double d'orgueil qu'il s'agit de le maîtriser.

Écrit par : jaw | 08/10/2013

Les commentaires sont fermés.