21/08/2014

Tarifs TPG, un sabotage de l’Etat ?

C’est ce qu’affirment les initiants et les milieux qui leurs sont proches

Leur principal argument ? La baisse des tarifs devrait provoquer une hausse de la fréquentation des transports publics qui compenserait le manque à gagner.

Dans Le Courrier du jour on peut d’ailleurs lire :  

"…avec une publicité conséquente et en biffant les augmentations pour les jeunes malheureusement prévues dans l’initiative, le manque à gagner serait probablement limité"

Ces initiants, politiciens et journalistes devraient tous retourner à l’école !

Cet argument relève en effet soit d’une ignorance crasse de la réalité économique, soit de la pure malhonnêteté intellectuelle. Si d’aventure la baisse de tarifs provoquait réellement une hausse de fréquentation, le manque à gagner augmenterait en proportion !

Comment cela ? C’est archi-simple. Aujourd’hui le billet TPG est subventionné à plus de 50% par le contribuable. Si l’on écoute les initiants, cette subvention devrait même être augmentée pour compenser le manque à gagner en préservant les prestations.

Les mathématiques en jeu sont du niveau de l’école primaire:

   Si je vends un billet à 3.- et que ce billet coute en réalité 7.- je perds 4.-
   Si je vends 2 billets au lieu d’un, combien est-ce que je perds ?

Dans notre démocratie, le peuple à toujours raison. C’est un des fondements de nos libertés. Cependant la liberté n’a jamais affranchi personne des conséquences de ses actes.

La sagesse populaire regorge pourtant d’expressions toutes faites :moneytree.jpg

« L’argent ne pousse pas sur les arbres »

« There is no such thing as a free meal »

« Ce qui ne coûte pas cher ne vaut pas grand-chose »

Etc…

Aujourd’hui il serait temps pour nos concitoyens de se rendre compte que ce qu’ils demandent peut avoir un coût et que, en fin de compte, ce sont toujours eux qui passent à la caisse !

Une dernière réflexion pour bien continuer la journée :

Si l’Etat peine à trouver 17 millions pour combler le manque à gagner des TPG, où diable va-t-on aller chercher les 1'200 millions que coûtera la traversée de la Rade de l’UDC ?

A bon entendeur…

11:39 Publié dans Mobilité | Tags : in 146, tpg, tarifs | Lien permanent | Commentaires (21) |  Facebook |