22/06/2012

La démocratie menacée par les concierges d’école, mais que fait la police !

L'avocat MCG Mauro Poggia se lance dans un juste combat pour le respect de la démocratie et des droits politiques.

En effet il s'est passé quelque chose de scandaleux : dans deux communes ce sont des concierges d'école, probablement des frontaliers d'ailleurs, qui ont été chercher les urnes.

Ca fait froid dans le dos !Urne-democratie.jpg

Imaginons un instant le scénario suivant :

  1. Si les deux bureaux de votes concernées étaient ceux de Carouge et d'Onex (les deux bureaux ou il y a eu le plus grand nombre de votes rentrés, respectivement 4'210 et 4'053)
  2. Si TOUS les électeurs de ces deux communes avaient comme un seul homme voté Stauffer à l'exclusion de tout autre candidat
  3. Si les deux affreux concierges à la solde du non moins affreux PLR avaient échangé les urnes contre d'autres, savamment préparées en faveur de Pierre Maudet mais laissant quand même quelques votes pour ses concurrents histoire de ne pas attirer l'attention...

Si tout cela était arrivé, les mathématiques seraient sans appel : les 5'535 voix qui dans ces deux communes sont allées à d'autres candidats reviendraient à M. Stauffer !

Euh...attends, mais c'est pas assez ! Il reste toujours 7'019 voix d'écart en faveur de M. Maudet...

Oui mais c'est sans compter tous les autres affreux concierges (une corporation totalement noyautée par le PLR comme chacun le sait) qui ne se sont pas fait choper !

Heureusement qu'il y a le MCG pour dénoncer les dérives mafieuses qui entachent nos élections !

 

La démocratie menacée par les concierges d’école, mais que fait la police !

L'avocat MCG Mauro Poggia se lance dans un juste combat pour le respect de la démocratie et des droits politiques.

En effet il s'est passé quelque chose de scandaleux : dans deux communes ce sont des concierges d'école, probablement des frontaliers d'ailleurs, qui ont été chercher les urnes.

Ca fait froid dans le dos !Urne-democratie.jpg

Imaginons un instant le scénario suivant :

  1. Si les deux bureaux de votes concernées étaient ceux de Carouge et d'Onex (les deux bureaux ou il y a eu le plus grand nombre de votes rentrés, respectivement 4'210 et 4'053)
  2. Si TOUS les électeurs de ces deux communes avaient comme un seul homme voté Stauffer à l'exclusion de tout autre candidat
  3. Si les deux affreux concierges à la solde du non moins affreux PLR avaient échangé les urnes contre d'autres, savamment préparées en faveur de Pierre Maudet mais laissant quand même quelques votes pour ses concurrents histoire de ne pas attirer l'attention...

Si tout cela était arrivé, les mathématiques seraient sans appel : les 5'535 voix qui dans ces deux communes sont allées à d'autres candidats reviendraient à M. Stauffer !

Euh...attends, mais c'est pas assez ! Il reste toujours 7'019 voix d'écart en faveur de M. Maudet...

Oui mais c'est sans compter tous les autres affreux concierges (une corporation totalement noyautée par le PLR comme chacun le sait) qui ne se sont pas fait choper !

Heureusement qu'il y a le MCG pour dénoncer les dérives mafieuses qui entachent nos élections !

 

09/05/2012

Stauffer : pile ou fesse ?

Vous en avez marre des élus qui se battent dans les bars ?

Votez Eric Stauffer, un candidat sérieux !

IMG_0084.JPG
(Photo publiée par M. Stauffer sur sa page facebook)

Lui il n’use de violence qu’à la buvette du parlement, ou alors en plénière du Grand Conseil !
(voir «Score: 2-98, avantage buvette ! » et « Le verre d’eau qui fait déborder le parlement »)

Au-delà du gag de cette photo de mauvais goût, que l’on peut imputer au sens de l’humour du candidat, il y a une réalité plus gênante :

La campagne de M. Stauffer est basée sur un mensonge éhonté!

En effet, cette campagne, entièrement basée sur la sécurité (voir article dans Le Temps), part du principe que M. Stauffer pourrait reprendre ce département de la sécurité en cas d’élection. Or il n’en est rien !

Isabel Rochat, conseillère d’état en charge du département sécurité police et environnement n’a pas l’intention de le quitter et la loi ne prévoit aucune procédure qui permettrait de la forcer à le faire. Par ailleurs on voit mal le Conseil d’Etat chambouler toute son organisation juste parce qu’il y a un nouvel élu !

Non, le département qui est en jeu, c’est celui des constructions ou éventuellement le département solidarité et emploi si le Conseil d’Etat décidait de laisser M. Longchamp garder le DCTI.

Quelles sont les propositions de M. Stauffer pour résoudre la crise du logement ?
La construction de « containers-cellules » à l’aéroport ?

Comment propose-t-il de résoudre le problème des communes qui refusent le plan directeur cantonal ?
Par la « tolérance zéro » ?

Electeurs, si vous devez voter Stauffer, faites-le, mais faites-le pour les bonnes raisons.

Ne votez pas Stauffer parce qu’il vous promet monts et merveilles dans le domaine de la sécurité, un domaine où il n’a pas l’ombre d’une chance de pouvoir les tenir…

Ne jouez pas les constructions et le logement ou l’emploi et la solidarité à pile ou face !

01/04/2010

Tous à la manif de la Fédération des Entreprises du bâtiment !!!

A l’attention des membres et amis de la FEB,

 

Tous à la manif de la Fédération des Entreprises du bâtiment !!!


Sous l’impulsion de Babriel Garillier, notre secrétaire général, nous organisons aujourd'hui à 12h à la gare des Eaux-Vives une opération « coup de poing » sous forme de manifestation patronale avec banderoles et mégaphone pour protester contre l'adjudication par le DCTI des travaux du CEVA à une entreprise lybienne...sans la moindre mise en soumission et au mépris de toutes les règles régissant les marchés publics !
(
cliquez pour voir l’article TdG sur le sujet)

 

Nous comptons sur vous pour venir nombreux pour soutenir cette action de défense des entreprises genevoises.

 

Pour le comité d’organisation

 

Daniel Zaugg